Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 06:35

Votre quotidien est du genre dont vous vous revendiquez, vous avez un THS (Traitement Hormonal de Substitution), vous avez éventuellement fait le laser épilatoire, vous avez changé provisoirement vos papiers (carte d'identité et permis de conduire) vous voilà donc sur la route de votre futur depuis quelques temps.

DIALOGUE.jpg

Les trans ne sont pas fortes en communication et pour cause. Je reconnais qu'il n'est pas facile d'aller annoncer sa trans-identité quand on a déjà l'impression d'être jugé d'avance. Pas facile non plus de communiquer sur un sujet dont on ne détient pas toujours les bonnes informations. Pas facile encore d'aller expliquer ce que l'on ne s'explique pas soi-même.

 

Tout trans vous le dira, on se fiche à un moment de savoir si cela est chromosomique (XX, XY, XXY, XYX) si cela est intra-utérin (entre la 9ème ou 23ème semaine, là ou se forme la personnalité du foetus) ou si cela vient de notre éducation dans notre prim'enfance. Un fait est, nous ne sommes pas dans le bon corps et c'est ce que nous devons expliquer. Alors bien sur, c'est pas facile !

 

Tenter d'amener quelqu'un à comprendre dans une conversation ou en quelques semaines, ce que vous avez mis des années parfois à identifier, à comprendre et à accepter ... c'est pas gagné d'avance. Les trans en début de parcours sont encore en souffrance, les nerfs a fleur de peau, la tête en ébullition et lorsque l'on sait parfois, qu'un simple regard, une parole, un geste peut les amener à la révolte, le dialogue, la diplomatie ne sont pas leur fort !

 

Néanmoins il faut préserver un maximum, tant que faire se peut, son entourage familialet amical. Prenez le temps cher(e)s ami(e)s de préparer votre discours, de le polisser. Imaginez les questions et préparez vos réponses. Ne vous laissez pas surprendre, acceptez tous les sujets, toutes les curiosités. Ils ont besoin de vous savoir convaincu, droit dans vos bottes, prêt(e), évitez les sujets auxquels vous ne sauriez répondre.  Rassurez les, ils sont inquiets. Laissez leurs le temps de la réflexion, de l'assimilation, du mûrissement. Laissez leur la porte ouverte, expliquez que c'est votre choix que vous demandez qu'il le respecte tout comme vous respectez leurs choix.

 

Dites leurs que vous les aimez, mais surtout n'oubliez pas de leur dire une chose évidente et essentielle: Famille ou ami(e)s que connaissent-ils de vous ? Combien vous ont vu nu(e)s ? Combien vous apprécient pour votre corps ? Ce qu'ils connaissent de vous c'est votre intériorité, votre personnalité profonde, VOUS, la personne que vous êtes réellement à l'intérieur. Alors dites leurs que vous allez rester la même.

 

Un ami m'a dit : Au début on se demandait ce que tu faisais, ce que tu cherchais, ce que tu voulais. Petit à petit tu as changé et le changement te va bien et ce qui nous rassure finalement c'est que tu n'as pas changé.

 

On change dehors OUI ! Mais ce que l'on connait de nous c'est le DEDANS et ça cela ne change pas fondamentalement. (Nous verrons qu'il y a de petits changements). Alors soyez patient(e)s, dispo, ouvert(e)s et vous verrez que cela passera mieux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joanna
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de joanna liberty
  • Le blog de joanna liberty
  • : Un blog pour vous parler de transsexualisme dans le sens le plus large.
  • Contact

A another for you

Recherche

Archives

Catégories